La Freshers’ Fair

Foire au assosses

Le mot du jour : Fresher’s fair (fraicheurz fère) : une sorte de journée portes ouvertes dédiée à toutes les associations, organisations et institutions diverses qui se trouvent à Cambridge, liées ou non à l’Université mais recrutant largement parmi les étudiants , notamment les première année (freshers).

A Cambridge, la foire aux assos a eu lieu dans et à côté d’un immense parc qui ressemble à une plaine herbeuse.

Autre grand moment surréaliste dans la vie anglaise de Froggie.

A l’entrée, et un peu partout, des hommes sandwiches jetaient des sacs plastiques à la tronche des passants en gueulant « free pizza » ! Ils avaient compris, chez D****o P***a (dont nous ne ferons pas la publicité ici) que les sacs, c’était le bon plan pour refiler leurs bons promos, parce que les étudiants avaient bien besoin d’un sac quand ils accumulaient les « freebies » (petits cadeaux publicitaires) distribués par les envoyés de divers commerces et institutions : stylos,  gadgets, bouffe, bibelots, bons et glinglins divers, préservatifs, bibles (ces deux  derniers articles étant rarement refourgués par une même personne, bien évidemment)…

En extérieur, les assos elles-mêmes se concentraient surtout dans un gymnase jouxtant l’étendue gazonneuse, ainsi que dans une sorte de chapiteau à côté duquel se déployait une file  d’attente impressionnante.

Les joies de la glisse sur neige importée

Les joies de la glisse sur neige importée

Il y avait absolument DE TOUT. Quelle que soit votre provenance géographique, tempérament, milieu, champ d’étude, votre confession et orientation sexuelle ou politique, aussi pointus que soient vos goûts en termes de hobby, il est presque impossible de ne pas trouver une association qui vous corresponde. Aussi la Freshers’ fair est-elle l’occasion idéale pour enfin rejoindre le collectif dont avez toujours rêvé : association de danse du ventre, de calligraphie, de croquet ; Association Chypriote, Ghanéenne, Tadjikistanaise ; Méditation Transcendantale, Bahaïsme, Conscience de Krishna ; cheerleaders, orchestre chinois, armée, société de zoologie,  d’échecs, de tir au pigeon, de massage, sport chrétien …

Voici le répertoire des associations, mais comme la liste est longue, je vous ai concocté un mini-florilège !

  • The Beard society (« société de la barbe ») : association de discussions sur le féminisme et le rôle des femmes dans la société. Non, le nom n’est PAS indicateur d’un dress code pour les membres ! Enfin, je ne crois pas …
  • Ceux de Shirley and Her Dog Society se réunissent pour lire des histoires pour enfants avec des « voix stupides ». Ne pas confondre avec la « Winnie the Pooh » Society (traduction édulcorée : « Association Winnie l’Ourson »)

Avec Sheila and her Dog, entraînez-vous à être le père ou la mère de futurs retardés !

  • Etudiant, si vous êtes d’humeur à papillonner, Romance.ucam.org – équivalent cambridgien de Meetic) est fait pour vous ! Leur slogan et leur garantie : « marrié ou remboursé » !
  • La Chocolate Society : les « chocaholiques » anonymes de Cambridge.
  • Cambridge University Pastafarian Sparrowists (PASPA). « Le Sparrowisme Pastafarien est la religion de ceux qui désirent partager leur amour pour le grand Monstre-Spaghetti Volant et son divin prophète, Jack Sparrow. (…) rAmen. » Si vous voyez une bande d’huluberlus déguisés en pirates, il s’agit probablement de membres de cette étrange secte.

The FSM (Flying Spaghetti Monster)

La visite de leur site est hautement recommandée.

Et pour finir, une merveilleuse vidéo où la danse du Lion est à l’honneur (oui, encore des Chinois).

Publicités